5 trucs pour passer plus rapidement le contrôle de sécurité à l’aéroport

Les nombreuses étapes requises à l’aéroport avant d’enfin vous envoler vers votre destination de rêve ne sont une partie de plaisir pour personne. Partez l’esprit tranquille et mettez toutes les chances de votre côté avec ces 5 astuces pour passer plus vite la sécurité à l’aéroport. 


Ayez votre passeport et votre carte d’embarquement à portée de main
Comme vous en aurez besoin à plusieurs points de contrôle à l’aéroport, conservez votre passeport et votre carte d’embarquement dans un endroit facile d’accès, mais assurez-vous qu’ils ne peuvent tomber facilement. Par exemple, une poche accessible sur votre bagage à main, votre sac à main ou votre veste fera l’affaire. Ainsi, vous ne perdrez pas de temps à les chercher dans vos bagages à la sécurité et vous vous éviterez peut-être le moment angoissant où on pense avoir oublié ou perdu son passeport...

Rassemblez vos liquides dans un sac « ziploc »
Les liquides, gels et aérosols transportés dans votre bagage de cabine doivent se trouver dans des contenants de 100 ml/100 g ou moins : les contenants plus grands devront être mis dans votre bagage enregistré. Tous les contenants doivent se ranger aisément dans un sac de plastique transparent et refermable d'une capacité maximale de 1 L. Au point de contrôle, retirez votre sac de plastique de vos bagages de cabine et déposez-le dans l’un des bacs fournis.



Videz vos poches
Pensez à vider vos poches avant de franchir le détecteur de métal : clés, monnaie, portefeuille, téléphone, ceinture, etc. Cela vous évitera de faire sonner le détecteur de métal et de perdre un temps précieux à trouver ce qui le fait sonner. Encore mieux : prévoyez de laisser le tout dans votre bagage à main avant de passer le contrôle de sécurité pour ainsi récupérer vos articles beaucoup plus rapidement par la suite.

Préparez-vous de la tête aux pieds
Vous devrez probablement retirer vos chaussures pour passer le détecteur de métal. Portez donc des chaussures faciles à enlever, comme des souliers sans lacets, plutôt que des bottillons qui prennent du temps à lacer une fois passé le contrôle.

Informez-vous sur les articles non permis à bord
Plusieurs items ne sont pas autorisés au-delà du point de contrôle de sûreté : assurez-vous d’en vérifier la liste auprès de l’ACSTA, de votre transporteur aérien ou de votre conseiller en voyages avant de partir. Si l’un de vos items est interdit, vous perdrez un temps fou au point de contrôle afin de gérer la situation.

Vous êtes maintenant prêt à vous envoler en toute quiétude vers votre nouvelle aventure!






Commentaires

Messages les plus consultés