Récit de voyage: l'Allemagne et la Pologne


Chantal, accompagnatrice Traditours chevronnée, revient tout juste de l’Allemagne et de la Pologne. Elle nous partage aujourd’hui le récit de son aventure et nous partage avec poésie ses impressions sur ce tout récent circuit exclusif. 



« Quand on part en voyage, on ne revient jamais comme avant ! On part pour savoir, pour voir et pour faire la différence. On part pour s’enrichir, pour rencontrer et pour goûter. Vous reviendrez de ce magnifique circuit Allemagne & Pologne avec un regard transformé sur l’histoire de ces deux pays qui ont traversé la Deuxième Guerre mondiale. 

D’abord, la Pologne vous attend les bras ouverts, tous comme ces Polonais que j’ai trouvé accueillants et gentils. On a écouté Chopin, admiré palais, châteaux et cathédrales, sans oublier de goûter à tous ces délicieux desserts aux pommes. On a craqué pour Cracovie et nous nous sommes recueillis à Auschwitch devant l’horreur des nazis. Reconstruire et restaurer : partout devant nos yeux, la paix a été plus forte que la guerre.

En traversant du côté de l’Allemagne, on découvre la magnifique Nouvelle voûte verte qui, à travers ses joyaux somptueux, nous raconte son histoire. Puis, on plonge dans la ville médiévale de Nuremberg pour se délecter de son architecture et de ses pains d’épices. On a goûté aux bières à Munich en chantant et en marchant à travers sa vieille ville. La Bavière, quant à elle, avait hâte de nous dévoiler ses paysages fantastiques et ses boîtes à fleurs débordantes. Le long du Rhin, Cologne et Düsseldorf se dévoilaient : il y a tant à voir et à savoir. En route pour Berlin, les jardins et les ponts agrémentaient le décor. 

Malgré les bombardements sans fin, son mur qui divisait et une colossale reconstruction, Berlin est signe d’espoir et de continuité. Tout porte la trace de son histoire et, comme ils disent, il faut voir pour ne pas oublier ni répéter les erreurs du passé. Le temps, tic tac, nous rappelle que nous devons rentrer. On revient, mais on n’est plus comme avant.

On a même envie, très envie, d’y retourner. »

- Chantal Côté, accompagnatrice Traditours




Commentaires

Messages les plus consultés